1980 - 2020

40 ans de ligne 28

 

 

 

 

Rejoignez-nous !

 

Participez de près ou de loin à Omnibus Nantes !

 

Tarif de la cotisation pour l'année 2020 :

 

30 €

 

 

Retrouvez-nous sur les

réseaux sociaux !

 

 

___________________

 

 

Omnibus Nantes,

adhérente au CAPTC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le come-back des bus réformés

 

Lorsqu’une société de transport, une ville ou une collectivité souhaite se doter d’un matériel plus moderne (accessibilité, motorisation), le renouvellement de parc envoie les bus plus anciens à la réforme.

Le réseau TAN n’échappe pas à la tradition, et les matériels sont remplacés plus ou moins régulièrement. Les autobus réformés (retirés du service commercial) sont vendus ou détruits et, dans certains rares cas, sont préservés, notamment grâce à Omnibus Nantes.

Spécificité nantaise, dans des cas plus ponctuels – et de plus en plus rares – des autobus déclassés et parqués en attente de cession ou de la ferraille, sont réintégrés au parc roulant, provisoirement ou pour plusieurs années !

 

 Heuliez GX 44 n°511

Au printemps 2003, la mise en service des autobus standards Heuliez GX 317 GNV flambants neufs bat son plein. Dépourvus de livrée TAN (la nouvelle découpe est en cours d’élaboration sur le bus n°500), ils sillonnent de plus en plus les lignes. Au sud-loire, les GX 317 GNV, bien installés sur les lignes 31 et 51, commencent à remplacer les GX 44 des lignes 27, 36, 37 et 38.

En mai 2003, une quinzaine de GX 44 quitte les services réguliers et se retrouve stocké aux anciens abattoirs de Rezé, sur un terrain loué par la SEMITAN pour positionner les véhicules en fin de vie.

Heuliez GX 44 n°511 et 630 aux anciens abbatoirs de Rezé.

© Kévin LEMOING

Parmi eux, le GX 44 n°511, destiné à quitter définitivement le réseau TAN, va passer l’été sur place. Ce bus a été mis en service le 29 mai 1974 en tant que Mercedes O 305. Il a été recarrossé en GX 44 en 1989.

Pourtant, à la rentrée 2003, les GX 317 GNV accusent une fiabilité pas encore au point. Le GX 44 n°511 reprend du service sur la ligne 37 sous le numéro de parc X11 (le n°511 étant justement attribué à un GX 317 GNV).

Ce bus revenu en secours, va connaître un long nouveau souffle. Il fera même partie des six GX 44 de la SEMITAN à revêtir la nouvelle livrée de 2003 !

A partir de janvier 2005, ce bus n°511 devenu n°X11 est prioritairement exploité sur les courses partielles de la ligne 42 entre Pirmil et le Parking Relais des Roches Vertes. Plus tard il sera également visible sur la navette reliant l’Hôtel de Région (arrêt Beaulieu) à la Gare SNCF Sud. Mais entre-temps il effectuera de nombreuses piges sur la ligne 37, ou encore sur les circuits internes de la commune de Vertou.

Sur sa fin de carrière le GX 44 n°X11 sera prêté, après plusieurs mois sans circuler, au transporteur affrété Kéolis Atlantique, ou il terminera sa carrière en 2009.

Heuliez GX 44 n°X11 au terminus Porte de Vertou de la ligne Express Vertou le 23/11/2007.

© Kévin LEMOING

Heuliez GX 44 n°X11 au terminus Bd de Doulon de la ligne 58, le 29/12/2007.

© Kévin LEMOING

 

 

 

 Heuliez O 305 GR n°790

En mai 2003, les tous premiers autobus articulés propulsés au gaz naturel s’engagent dans les rues de l’agglomération. La réception des Volvo 7000 A GNV va envoyer à la retraite les vaillants « pousseurs » Heuliez O 305 GR encore en circulation sur les lignes 29, 42, 43 et 52.

En juillet, les derniers O 305 G et O 305 GR nantais encore sur leurs huit roues sont tous aux anciens abattoirs de Rezé : les 763 à 766, le 773, et les 778 à 796 sont intégralement parqués sur place. Ils sont destinés à la vente… ou aux pinces des casseurs.

Heuliez O 305 GR n°790 aux anciens abattoirs de Rezé.

© Kévin LEMOING

L’automne 2003 voit la SEMITAN manquer de bus articulés. Malgré l’apport des Volvo 7000 A GNV sur la ligne 23 et le passage intégral en véhicules standards sur la ligne 32, l’effectif est faible. Parallèlement, plusieurs GX 187 sont en rénovation.

L’Unité de Production de Trentemoult, concernée par le manque de bus articulés (ajout de trains articulés sur les lignes 42 et 43, quelques GX 187 en rénovation), va choisir de remettre en service un Heuliez O 305 GR. Le bus n°790 présentant le meilleur état, il est choisi pour devenir ce qu’on qualifierait en sport de « super-sub », un super remplaçant prêt à pallier à n’importe quelle blessure – ou avarie technique si l’on parle de transport.

Le bus Heuliez O 305 GR n°790 est entrée en service à Nantes en juin 1983 sous la célèbre robe orange et verte, et sur les lignes 40 et 41. Il sera ensuite minutieusement rénové en 1992.

Tout d’abord priorisé sur les renforts scolaires sur un ancien service matinal de renfort Brains – Pirmil – Bourdonnières – Bretonnière – Vertou, le bus n°790 ne tardera pas à revenir pour quelques jours sur un service régulier, de la ligne 43 !

Heuliez O 305 GR n°790 au terminus Pirmil de la ligne 43.

© Kévin LEMOING

L’intérim du bus n°790 durera jusqu’au vendredi 30 janvier 2004, date de son ultime service sur un renfort scolaire de la ligne 52, après plus de vingt ans et demi de service sans faille ! L’arrivée de la dernière série de 11 Volvo 7000 A GNV vient renforcer le parc moteur de bus de dix-huit mètres et ainsi mettre un terme à la carrière du dernier résistant des fameux articulés « pousseurs » des années 80 et 90.

Le bus n°790 n’aura pas la même chance que certains de ses confrères vendus à Niort ou à Cuba : il sera l’avant-dernier Heuliez O 305 GR détruit en 2005, après avoir été stocké à Trentemoult avec le bus n°761.

 

 Heuliez GX 44 n°613

L’arrivée massive des GX 317 GNV neufs durant l’année 2003 pousse les vétérans vers la réforme. La SEMITAN se débarrasse d’un grand nombre de GX 44, répartis à leur fin de carrière entre les anciens abattoirs de Rezé et le dépôt de Saint Herblain.

Mis en circulation en juin 1979, le Heuliez GX 44 n°613  fait partie des bus retirés. Non vendu aux affétés mais déséquipé du matériel nécessaire à l’exploitation (oblitérateurs, radio), il va rester stationné de très longs mois dans l’enceinte du dépôt de Saint Herblain où il a terminé sa carrière.

Cependant, fin 2005, le manque de bus se fait sentir. De plus, les bornes de recharges des bus au gaz ne sont pas suffisantes et la ligne 90 est choisie pour troquer ses bus GNV contre les véhicules au diesel, et ce, du lundi au dimanche. Ainsi la ligne 90 se voit équipée très régulièrement de standards GX 44 et d’articulés GX 187.

A ces effets, le Heuliez GX 44 n°613 revient d’entre les épaves et cela se voit : à sa remise en route et pour plusieurs mois, il arbore encore l’ancien logo TAN, pourtant remplacé depuis 2003 !

Actif sur la ligne 90, le bus n°613 roule également sur les lignes 87 et Express Carquefou.

Heuliez GX 44 n°613 arrivant au terminus Beauséjour de la ligne 87.

© Charles Henri BRIZARD

À la rentrée 2006, le GX 44 n°613 est transféré vers le dépôt du Pré Gauchet, qui ne peut disposer de bus au GNV par manque d’équipements nécessaires à leur fonctionnement.

Jusqu’au 13 octobre 2008, date de son ultime service sur un renfort scolaire, le GX 44 n°613 va rouler pratiquement tous les jours. Au repos durant les week-end et les vacances, il sera extrêmement actif sur les lignes 48, 76, 85 ainsi que sur les renforts et la Navette de la gare de Thouaré. L’ancien logo TAN avait laissé place à l’actuel, au grand dam des puristes.

En décembre 2008 le bus n°613, sans voyageurs, effectue son ultime voyage vers la casse de la Vertonne, clôturant pratiquement 30 années de service, exécutées en deux parties, et perpétuant plus que jamais la tradition nantaise des come-back de bus pourtant retirés du service.

 

   Auteur des textes : Kévin LEMOING

 

 

<<< Page précedente

Contacter Omnibus Nantes

Omnibus Nantes 2010 - 2020

©  Tous droits réservés