Rejoignez-nous !

Participez de près ou de loin à Omnibus Nantes !

 

Tarif de la cotisation pour l'année 2017 :

30 €

 

Retrouvez-nous sur les

réseaux sociaux !

 

 

___________________

 

 

Omnibus Nantes,

adhérente au CAPTC

 

 

 

 

 

 

 

 Heuliez GX 187

 

 

 Présentation du véhicule

 

L'autobus Heuliez GX 187 est un véhicule articulé dérivé du bus standard GX 107 commercialisé à partir de 1984 et produit jusqu'en 1996. L'ensemble mécanique est fourni par Renault : le GX 187 reprend les mêmes caractéristiques techniques que les Renault PR180 Mips ou PR180.2. Plusieurs réseaux français ont opté pour le GX 187, dont ceux des villes de Rennes, Angers, Poitiers, Lorient, Annecy, Caen, Besançon, Dijon, Montbéliard, Nîmes, Tours, Valenciennes, Le Mans, Grenoble, Conflans Sainte Honorine et donc, Nantes. Ce bus a été produit au total à plus de 500 exemplaires.

 

En 1986, la SEMITAN, qui veut poursuivre l'achat de bus de plus grande capacité, met à l'essai sur les lignes 32 et 34 quatre véhicules : un Setra SG219 SL, un Van Hool AG280, un Renault PR180.2 ainsi qu'un Heuliez GX 187. Ce dernier sera choisi, et ce choix n'est pas dû au hasard car le réseau est déjà en train de renouveller son parc de bus standard grâce à "l'opération GX 44", et ce en collaboration avec Heuliez Bus, où des bus sont restylés avec la carrosserie du GX 107.

 

Le premier autobus Heuliez GX 187 rejoint le parc du dépôt de Saint Herblain en Mars 1987 : c'est le numéro 851. Il entre en circulation sur la ligne 40 "Sillon de Bretagne <> Rezé Martyrs" et 41 "Cholière <> Pirmil". Il est rapidement rejoint par 19 autres GX 187 qui sont réceptionnés de Mai à Juillet 1987 : la série 851 à 870 est donc au complet. L'équipement se présente de la façon suivante : 171 places disponibles sont 39 assises, des sièges Compin B2000 arborant un revêtement en sky vert, de nombreux appuis-fesses, des barres de maintien en inox. Les afficheurs extérieurs sont des girouettes à double film : l'un pour le numéro de ligne et l'autre pour la destination. Enfin, ces GX 187 (à l'instar de toutes les unités nantaises) sont équipés de trois double-portes.

 

Les vingt bus roulent alors sur les lignes 40 et 41 qui délaissent peu à peu les Heuliez Mercedes O 305 G. Ces arrivées ne sont pas effectuées dans le cadre d'un renouvellement, mais bel et bien pour un renforcement du parc : les O 305 G desaffectés rejoignent les lignes 26 et 28 pour la rentrée de Septembre 1987 avec un slogan : "Big Bus, du bus en plus", et les GX 187 commencent à apparaître sur la ligne 25, nouvellement équipée d'articulés.

 

Les réceptions se poursuivent en 1988 avec la série composée des bus 871, 872 et 873, destinée elle aussi aux lignes 25, 40 et 41. De Mai à Octobre 1989, six GX 187 arrivent tour à tour et ils composent la série 874 à 879 qui propose deux changements : le pare-brise propose des coins arrondis, et les girouettes à film sont abandonnées au profit de girouettes à pastilles rétro-éclairées fournies par Hanover. Plus tard, ce type de girouette équipera aussi les GX 187 mis en service en 1987 et 1988. Sept nouveaux bus arrivent en 1990 : la série allant du 880 au 886. Peu à peu les GX 187 évoluent aussi sur les lignes 23 et 53, avec aussi quelques rares apparitions sur la ligne 21.

 

Le dépôt de Saint Herblain n'en a pas fini avec les réceptions de GX 187 : la série 887 à 893 y débarque en Juillet 1991. La sellerie est renouvellée : les nouveaux sièges Compin Agena arborent des structures vertes anti-vandalisme, et le velours "malika-pomme" aux motifs bleus et verts. La ligne 90 commence elle aussi à être équipée de ces autobus articulés, qui reçoivent le nouveau Système d'Aide à l'Exploitation (SAE).

 

Les prochains arrivages concernent cette fois-ci un autre dépôt : celui de Trentemoult à Rezé. En 1992 la petite série allant du 801 au 807 vient remplacer une partie des Setra SG180 M des lignes 32 et 34. Les nouveautés sur les bus sont mineures et elles ne concernent que le système d'ouverture des portes qui devient eléctrique.

 

L'année 1993 est la dernière en ce qui concerne les réceptions de GX 187 chez la SEMITAN : les sept derniers sont accueillis : le 808 en Mai à Saint Herblain, les 809 à 812 en Juin à Saint Herblain toujours, et durant l'été pour le 813 avec la même destination, et pour le 814 qui lui va rejoindre provisoirement le dépôt de Trentemoult : sa destination suivante deviendra très vite le dépôt du Pré Gauchet.

 

Le parc d'autobus articulés de type GX 187 est alors porté à 57 unités : les 801 à 814, et les 851 à 893. Leurs circulations seront concentrées jusqu'au début des années 2000 aux lignes 22, 23, 25, 26, 28, 29, 32, 34, 36, 40, 41, 42, 43, 52, 80 et 90. Ils interviendront ensuite, après l'an 2000, sur les lignes 72, 91 et 92. Pour la ligne 91 trois bus étaient loués à Cariane Atlantique, dont les 851, 852 et 853. La série allant du 854 au 856 rejoignait en 2001 le dépôt du Pré Gauchet alors que les 880 à 893 allaient migrer vers le dépôt de Trentemoult : cette série représentait notamment un surplus depuis la mise en service de la ligne 3 et la suppression de l'axe des lignes 40 et 41 empruntant la Route de Vannes vers le centre-ville nantais. Cependant, les 880 à 883 et 888 ne resteront que provisoirement et regagneront vite leur dépôt précédent.

 

L'été 2003 sera la période des premières réformes et reventes des GX 187 aux affretés, sans pour autant parler de déclin : Cariane Atlantique acquiert le 853 qui devient 1351 (pour des doublages scolaires, notamment vers le CIFAM), les Voyages Chantreau reprennent le 862 qui devient 5351 (pour la ligne 94 et ses renforts), les Voyages Brounais font appel aux 867 et 868 (pour les renforts de la ligne 99), renuméroté respectivement 7351 et 7352, et enfin, les Voyages Gautier intègrent les 863, 865 et 869 devenant ainsi les 8352, 8351 et 8353 (pour la ligne 91). Aussi, cette même année, le bus 856, victime d'un accrochage important sur la ligne 92, est le premier de ce type à être feraillé. Ces bus ont été déclassés car ils sont alors supplées par les nouveaux bus articulés Volvo 7000 A GNV qui les ont d'abord remplacé sur la ligne 23 ; de plus, la ligne 32 se voit retirer son parc de bus articulés, principalement composé de GX 187, remplacés par des standards. Enfin, la carrière affrétée du bus 869 est de courte durée : il est réformé quelques mois après sa revente aux Voyages Gautier. Il est remplacé par le 866 qui reprend le numéro 8353, et qui avait fait quelques piges depuis Septembre sur les lignes 29, 42 et 52, tout comme le 864 qui réintègre le parc du dépôt de Saint Herblain fin 2003. A contrario les 870, 871 et 872 partent vers le dépôt de Trentemoult. On les retrouve fréquemment sur les lignes 36, 42, 43 et 52.

 

A contrario, la nouvelle livrée du réseau TAN est apposée sur les GX 187 les plus récents : les 814, 806, 807 et 808 sont les premiers à la recevoir après une rénovation. Le bus 813 circulera quelques mois sans aucune décoration.

 

Le bus 811, lui, va changer radicalement de look : il abandonne la livrée TAN pour une décoration plus exotique sur le thème de Haïti qu’il drainera sur la plupart des lignes articulées du réseau.

 

L’année 2004 se poursuit avec les changements de décoration : au printemps 2005 les bus n°801 à 814 et 870 à 893 ont revêtu les nouvelles couleurs. Entre temps, alors qu’ils l’avaient déserté, les GX 187 sont de retour sur une ligne 23 qui a laissé filer la majorité de ses Volvo 7000 A GNV sur la ligne 25, devenue ligne Chronobus.

 

Au printemps 2006, la réforme en masse reprend et débute par le vétéran des GX 187, puisque le 851 est retiré du service voyageur et stocké aux anciens abattoirs de Rezé, lieu de parcage en vigueur des anciens véhicules avant la destruction. Entre temps, les bus 882 puis 873 ont rallié le dépôt de Trentemoult pour les lignes 36, 42 et 43.
Le 851 réformé, suivront après l’été les bus 852, 857, 858, 859, 860, 861, 864, 870, 871, 873, 883 et 887, poussés vers la sortie par de rutilants
Citaro G GNV neufs. Les bus 876 à 881 rejoignent le sud-loire en attendant la livraison totale des Busway liée à la restructuration en profondeur du réseau du secteur.

La suppression de la ligne 43 consommée, seule la ligne 42 « Commerce – Vertou » emploie encore en masse des GX 187 sur le secteur sud-est de l’agglomération, jusqu’au début 2007. Ils apparaissent aussi sur quelques circulations de la ligne 97.

Six unités sont revendus au réseau cubain de Cienfuegos qu’ils rallieront au départ de Saint Nazaire : les n°876, 877, 878, 884, 885 et 888.

 

Au nord, les lignes encore équipées sont les lignes 23, 90 et 91 : pour cette dernière, l’affrété CTA rachète à la SEMITAN les n°874 et 886, qui deviennent respectivement les 9352 et 9351 du transporteur, alors que leur 8352 (ex-863), victime d’un accident, est hors service de manière définitive.

 

En 2007, la répartition des GX 187 est la suivante : les bus n°801 à 804 sont à Trentemoult, tandis que les 814, 854, 855 et 872 équipent le Pré Gauchet, et que les 805 à 813 puis 872, 875, 879 à 883, 889 à 893 sont sur les lignes de Saint Herblain.

 

L’ouverture du dépôt du Bêle va changer la répartition des bus, mais la ligne 23 est encore la ligne par excellence des GX 187. Les bus 854 et 855 y circulent régulièrement, et ils restent alors les deux seuls bus articulés du réseau à arborer encore l’ancienne livrée TAN des années 80 et 90. La ligne 92 est aussi concernée par l’exploitation des articulés GX 187 sur certains services.

 

Les réformes reprennent en 2009 puis 2010 : à la rentrée 2010, les GX 187 restants à la SEMITAN sont les 803 à 805 et 807 à 814 : le 801 est devenu 5351 chez les Voyages Chantreau, alors que le 802 s’est mué en 1300 chez Kéolis Atlantique. La CTA rapatrie quant à elle un véhicule de région parisienne avec l’ex-E895 du réseau de Conflans : il deviendra le 9353, alors que les 8353, 9351 et 9352 quittent la société et de fait la ligne 91 et les renforts de la ligne 99.

 

Depuis le début de l’année 2011, et la réception de nombreux autobus récents GX 427 GNV, les apparitions des GX 187 en service régulier sont très rares : fin 2012, le bus 812 apparaît en dépannage sur la ligne 23 « Commerce – Mendès-France Bellevue ». Ces bus sont engagés sur les renforts des lignes 25, 59, 73, 80, 90 et 92.

 

Entre temps, l’autobus n°803 a reçu une livrée composée de tags, et il fut exposé au Lieu Unique du 6 novembre 2011 au 8 janvier 2012 à l’occasion de l’évènement « Faire le mur ».

 

L’actualité récente des GX 187 fut marquée par l’arrivée d’un second bus en provenance de Conflans pour la CTA : l’ex-E899 remplace son frère fin 2012. Pour la SEMITAN, les bus 809 et 813 sont envoyés à la destruction. Puis début 2013 le 803 est renuméroté 815 car la nouvelle série d’autobus articulés hybrides prend place dans la numérotation allant du 801 au 803.

 

Depuis la rentrée 2013, les bus 807, 808 et 811 ont rallié le dépôt de Trentemoult, le premier des trois revenant alors à son port d’attache original. Avec quelques apparitions sur les lignes 42 et 97, le bus 811 effectue comme les 807 et 808 une majorité de renforts scolaires, notamment ceux des lignes 29, 30 et 39.

 

En 2015, les bus n°804 et 805 sont respectivement renumérotés 816 et 817 pour laisser la série aux GX 437 Hyb. Durant cette année, en automne, le bus n°815 est retiré du service en raison d'avaries à répétition. Le bus n°811 est également déclassé.

 

Les GX 187 nantais sont tous réformés en 2017 : les derniers autobus à rouler sont les 807 et 812, le vendredi 7 avril 2017.

Le GX 187 n°807 est acquis par Omnibus Nantes le 23 mai 2017 : il devient le premier articulé sauvegardé en terre nantaise.

 

Particularités

Le bus n°811 possède une livrée sur le Haïti, de couleurs rouge et orange.

Le bus n°815 (ex 803) livrée graff du Lieu Unique.

 

A lire également : Les Autobus et leur livrée spéciale

 

État de parc des Heuliez GX 187

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Fiche signalétique


Généralités

Longueur

Largeur

Hauteur

17,860 m

2,500 m

3,230 m

 

Technique

Châssis

Moteur

Réservoir

Boîte de Vitesse

PV

PTAC

Renault PR 180.2

Renault MIPS 06 20245 turbocompressé - 240 ch DIN

NC

ZF 4HP500 (851 à 893)
Voith D864 (801 à 814)

15 000 kg

26 000 kg

 

Equipements

Portes

Capacité voyageurs

Sellerie

Girouettes

3 portes électriques à vantaux
Sauf 851 à 893 et 9353 : 3 portes pneumatiques à vantaux

167 places dont 39 assises

Compin B3000 (886 à 893, 801 à 814)
Compin B2000 (851 à 885)

Hanover à pastilles

 

 

 Photothèque

 

 

<<< Page précedente

Contacter Omnibus Nantes

Omnibus Nantes 2010 - 2017

©  Tous droits réservés