Rejoignez-nous !

Participez de près ou de loin à Omnibus Nantes !

 

Tarif de la cotisation pour l'année 2018 :

30 €

 

Retrouvez-nous sur les

réseaux sociaux !

 

 

___________________

 

 

Omnibus Nantes,

adhérente au CAPTC

 

 

 

 

 

 

 

 Motrice n°144

 

 

 Présentation du véhicule

La motrice n°144 a été mise en service le 27 novembre 1914 par les T.N. (Transports Nantais) et retirée du service le 25 janvier 1958 lors de la suppression du réseau tramway. Elle a toujours été affectée au dépôt de la Morrhonnière. Elle a été construite par la société Franco-Belge dans les ateliers de la Croyère (province belge du Hainaut). L'équipement électrique avait été fourni par Jeumont (département du Nord) : il comprenait deux moteurs développant 44 chevaux. La captation du courant s'effectue par un archet, il doit être pivoté dans le sens contraire de la marche.

 

Un parc de 100 motrices sera mis en service entre 1913 et 1920. Elles seront numérotées 101 à 200. Elles seront complétées par un parc de 70 remorques fermées dont 20 sont des ex remorques ouvertes.

Ces nouvelles motrices étaient longues de 7 mètres 96 et étaient montées sur un truck Brill d'un mètre 80 d'empattement. Ces motrices possédaient des plate-forme extrêmes partiellement fermées. La caisse comprenait des banquettes transversales à dossiers reversibles. Cette disposition à l'avantage de permettre aux voyageurs de s'asseoir dans le sens de la marche.

A partir de 1935 le réseau transforme progressivement ses motrices. L'empattement des trucks Brill est porté de 1 mètre 80 à 3 mètres. La longueur de la motrice est désormais de 9 mètre 65. Les plates-formes sont allongées et fermées.

 

En 1958, à sa réforme, elle partira pour la campagne près d'Herbignac pour servir de repos de chasse où elle sera récupérée en juin 1983 pour devenir un élément majeur pour le patrimoine. Après sa récupération, elle réintégrera le dépôt de la Morrhonnière pour sa restauration.

La motrice est restée du 24 avril 1985 au 12 mars 1986 dans les ateliers STIB de Cureghem et de Belgrade à Bruxelles pour recevoir un châssis-truck (provenant d'une ancienne motrice "standard" bruxelloise) sous la caisse. Les ateliers de la STIB ont réalisé également le câblage, les organes de freinage, les équipements de traction, et les attelages. Au printemps 1986, la 144 est revenue à Nantes dans les nouveaux ateliers de Dalby pour réaliser le tôlage, la peinture, les menuiseries, et la décoration intérieur.

C'est à l'occasion de la journée portes ouvertes organisée par la SEMITAN, le 23 mai 1987 qu'elle fut présentée aux nantais.

Le 4 août 1999, la 144 est retournée à Bruxelles en vacances pour permettre la réalisation des travaux d'agrandissement du dépôt de Dalby, et au passage, subir une restauration. Après ces quelques mois d'immobilisation forcé, la motrice à repris du service à Bruxelles le 12 juin 2000. Elle a parcourue à cette occasion l'avenue de Tervuren entre le Cinquantenaire et le terminus Tervuren de la ligne 44. Il est a noter que le 21 juillet 2000 (jour de la fête nationale Belge), la 144 a été l'invité d'honneur des circulations de tramways historiques sur la rue Royale. Le retour sur les terres nantaise s'est effectué en septembre 2001.

 

Aujourd'hui, cette motrice, classée historique, fait des apparitions sur le réseau à l'occasion des journées du patrimoine notamment. Elle a de nouveau été restaurée au début de l'année 2009.

 

 

 

 Fiche signalétique


Généralités

Longueur

Largeur

Hauteur

Écartement de la voie

9,650 m

2,040 m

3,500 m

1 435 milimètres

 

Technique

Nombre de boggies

Moteur

Tension

Freinage

PV

PTAC

1 caisse

NC

750 Vcc

NC

51 960 kg

75 970 kg

 

Equipements

Portes

Capacité voyageurs

Sellerie

Girouettes

4 portes manuelles

48 places dont 18 assises

NC

-

 

 

 Photothèque

 

 

<<< Page précedente

Contacter Omnibus Nantes

Omnibus Nantes 2010 - 2018

©  Tous droits réservés